🎁 24 jours de cafés ! 3 unités du Calendrier de l'Avent disponibles!

De Jonathan Parent

Les essentiels pour entretenir sa machine espresso et son moulin

Cela fait plusieurs mois que vous repoussez le nettoyage de votre machine espresso et de votre moulin ? Les signes sont pourtant flagrants: le marc de café s’accumule dans le groupe-tête, votre panier échange peu à peu son lustre pour la couleur brune, votre buse à vapeur semble parfois bouchée, puis votre moulin offre de la résistance au passage des grains ? Voici quelques conseils essentiels pour entretenir votre équipement, à répéter, au minimum mensuellement, pour assurer sa pérennité.

Parce qu’il n’est pas seulement question d’avoir de bons cafés sous la main, votre équipement doit également être capable d’en tirer le meilleur. Pour cette raison et pour étirer leur durée de vie, l’entretien de votre machine espresso et de votre moulin devient l’une des priorités. En fait, certains modèles sont conçus pour durer jusqu’à 10 ans (et plus) si bien entretenus. Ne pas nettoyer sa machine espresso peut avec le temps mener à l’accumulation de dépôts jusqu’à l’obstruction des tuyaux et des éléments chauffants. Cela réduit le débit d’eau ainsi que la température entraînant une mauvaise extraction du café. Puis, à long terme, vous risquez d’endommager les pièces internes de votre machine. On comprendra que l’entretien d’une machine espresso demande ainsi plus d’investissement que de seulement passer un linge humide et de vider le bac d’égouttage. Et cela en vaut la peine ! Maintenir votre équipement et ses alentours propres signifie que la seule chose que vous extrayez dans votre tasse sera le café fraîchement moulu et tout ce qu’il a à offrir, sans les off-flavors des huiles de vos anciens grains.

Pour un nettoyage en profondeur

Le groupe-tête

On compte trois étapes distinctes pour bien nettoyer le groupe-tête de votre machine espresso et ses accessoires: le rétrolavage (backflush), le nettoyage du porte-filtre et celui de la douchette. Le rétrolavage est un processus permettant de nettoyer le groupe-tête et la valve de surpression (three-way valve), laquelle s’ouvre et libère la pression de l’eau et la dépose dans le bac d’égouttage. Avant de procéder à un rétrolavage, vérifiez que votre machine espresso possède cette valve dans le guide d’utilisation ou auprès du fabricant, puisque seules les machines qui en sont équipées peuvent être nettoyées ainsi. À noter que certaines machines espresso sont munies d’un cycle automatique de rétrolavage.

Les instructions pour effectuer un rétrolavage manuel (backflush):

  1. Insérer un filtre aveugle dans votre porte-filtre ou une membrane de silicone/ caoutchouc sur un panier standard afin de boucher ses trous.
  2. Mesurer une cuillère à thé de nettoyant (ex. Puly Caff Verde) et le mettre dans votre panier.
  3. Placer le porte-filtre dans le groupe-tête, puis activer la machine pendant 10 secondes. Attendre 5 secondes.
  4. Répéter le cycle de nettoyage (#3) de 5 à 8 fois, selon l’état de votre machine. N’hésitez pas à mettre à nouveau du détartrant et à refaire un cycle de nettoyage si l’eau est encore brunâtre à la fin.
  5. Retirer le porte-filtre et le rincer.
  6. Utiliser une brosse (ex. brosse Pallo) pour déloger les particules de café restantes dans le groupe-tête.
  7. Réinsérer le porte-filtre muni du filtre aveugle, sans poudre cette fois-ci. Répéter #3 pour rincer les conduits d’eau et s’assurer qu’il ne reste aucun résidu de détartrant.
  8. Retirer le porte-filtre et laisser couler de l’eau du groupe-tête pendant quelques secondes.

Voilà, votre machine espresso est prête et surtout, propre !

Pour nettoyer le porte-filtre ainsi que la douchette, préparer un bol avec de l’eau chaude et une cuillère à thé de détartrant. Il suffit de séparer le panier du porte-filtre, puis de les placer séparément dans le bol d’eau. Pour retirer la douchette du groupe-tête, une vis au centre la retient en place sur la plupart des machines espresso. Retirer la vis, puis utiliser un outil tel qu’un ustensile ou un tournevis comme levier pour enlever la douchette. Faire tremper le tout pendant une vingtaine de minutes. Terminer en rinçant les accessoires avec de l’eau chaude et si nécessaire, les frotter légèrement en évitant les éponges rugueuses ou la laine d’acier qui ne feraient que grafigner votre équipement.

La buse à vapeur

L’important est de nettoyer, à chaque utilisation, la buse à vapeur à l’aide d’un linge propre afin que le lait ne s’y colle pas. Si jamais cela arrive, vous pouvez y placer un chiffon humide pendant une dizaine de minutes. Le lait devrait s’enlever avec un simple essuyage rapide. Ne pas prendre un objet métallique pour gratter la buse à vapeur, ce qui endommagerait son revêtement augmentant les chances que le lait y brûle et forme une croûte.

Chaque mois, en même temps de faire tremper le porte-filtre et la douchette dans la solution, pourquoi ne pas y ajouter l’embout de votre buse à vapeur? Le laisser tremper pendant vingt minutes également. Avant de la réinstaller, vérifier si le trou de l’embout n’est pas obstrué.

Le réservoir d’eau

L’un des deux ingrédients principaux de votre café, c’est l’eau. Mais, au fil de jours, dans le réservoir se multiplient les bactéries. Parfois, il s’agit de dépôts visibles et d’autre fois, c’est en touchant la paroi devenue visqueuse que l’on s’en rend vite compte. Une fois par mois, il est donc bon de vider le réservoir de votre machine espresso et de le nettoyer avec un savon antibactérien, question d’éliminer les micro-organismes qui s’y développent et d’avoir la meilleure eau possible pour la préparation de vos cafés.

Le moulin

Le dernier élément à nettoyer est votre moulin: la trémie, les meules ainsi que le récipient dans lequel se trouvent vos grains une fois moulus. En fait, les particules fines peuvent surcharger le moteur de votre moulin en bloquant les meules et les huiles des anciens café peuvent s’infiltrer dans vos prochaines infusions. C’est pourquoi on recommande d’effectuer certaines étapes toutes les deux semaines et un nettoyage en profondeur à un intervalle de trois mois.

Pour la trémie et le réservoir, un nettoyage bimensuel sera suffisant. Les essuyer avec un chiffon pour éliminer l’accumulation de poussières et d’huiles de café. Si certains résidus sont tenaces, utilisez de l’eau tiède avec un peu de savon doux, mais assurez-vous de rincer immédiatement pour ne pas que les odeurs contaminent vos cafés à venir. Sécher le tout avant de les remettre en place pour ne pas mouiller les meules ainsi que le moteur, ce qui pourrait, avec le temps, corroder.

Pour les meules (coniques ou plates), dès que vous sentez une résistance inhabituelle, utilisez un sachet de cristaux (ex. Puly Grind Verde) que vous verserez dans la trémie. En ajoutant des grains de café et en activant le moulin pour 5 secondes, les cristaux viendront retirer, en partie, les huiles accumulées. Jeter les deux prochaines moutures pour éviter qu’il ne reste du produit. Puis, pour un nettoyage complet, vous pouvez vous fier au guide d’instruction de votre moulin pour retirer la meule supérieure. Avec un pinceau, un linge, un cure-dent ou tout autre objet de précision, enlever les particules de café coincées dans les creux des meules. Réassembler le moulin par la suite et moudre quelques grammes de café pour vérifier que tout est à sa place.

« Mieux vaut prévenir que guérir »

Pour prévenir les bris d’équipement ou pour éviter d’avoir à faire un nettoyage soutenu plus régulièrement, voici les habitudes à intégrer à votre routine-café journalière.

Pour empêcher son obstruction par du lait sec et l’accumulation de bactéries, purger la buse à vapeur pendant quelques secondes avant et après son utilisation. De plus, l’essuyer, à l’aide d’un linge propre, après en avoir fait usage.


Rincer le groupe-tête en activant la pompe de la machine avant et après avoir préparé votre café. Cela permet de retirer, en partie, les huiles du café et le vieux marc accumulés sur la douchette qui peuvent ajouter des saveurs indésirables à vos shots. Il est également possible d’utiliser un linge pour venir essuyer la douchette et retirer les particules les plus accessibles.

Jeter la puck de café dès que l’extraction est terminée. Profiter s’en pour rincer et essuyer le porte-filtre et son panier.

Filtrer votre eau avant de la mettre dans le réservoir, au minimum, avec un Brita ou une carafe Peak Water. Une eau dure, c’est-à-dire avec une forte concentration de carbonate de calcium (CaCO3) et de magnésium (Mg), entraîne la formation de dépôts calcaires plus rapidement dans les tuyaux de votre machine espresso. Un nettoyage plus fréquent sera donc nécessaire. En utilisant une eau propre, filtrée et avec peu de sels et minéraux (suivant les standards de la SCA), vous éliminez certains risques de bris. Les autres options sont d’utiliser des pochettes adoucissantes que vous glisserez directement dans le réservoir de votre machine espresso ou de préparer votre eau à partir d’eau distillée et de minéraux (ou avec un sachet de Third Wave Water). Informez-vous auprès de la ville pour recevoir le bilan de l’évaluation de l’eau et opter ainsi pour la solution la mieux adaptée.

Autrement, vous souhaitez profiter de notre service d'entretien de machine espresso ou moulin avant de vous lancer ?

Voici plus de détails 

 

Bons cafés!

Recherche et rédaction par Chloé

 

Sources:
DIY Water Recipes, Barista Hustle.
How to Clean and Maintain Your Espresso Machine, Perfect Daily Grind.
How to Clean Your Espresso Machine?, Barista Institute.
The Best Water for Coffee - An Introduction, James Hoffmann.