Panier

Votre panier est vide

Continuer de magasiner

Cold Brew vs. Flash Brew

Avec les temps chauds vient l'envie de boire des cafés glacés. Si la préparation de Cold Brew et celle de Flash Brew nécessitent toutes deux de l’eau, du café moulu et de la glace, elles donnent des résultats assez différents et ont leurs avantages respectifs selon les circonstances. Nous vous proposons un aperçu de leurs particularités.

Deux techniques de préparation

Le Cold Brew réfère à une technique d’infusion à froid pleine immersion, c’est-à-dire que le café moulu baigne dans l’eau froide pour une durée de plus ou moins 12 heures. Pour obtenir du Cold Brew, il suffit de prendre un contenant d’une bonne taille, d’ajouter le café grossièrement moulu à de l’eau, de laisser reposer à température ambiante, puis de le filtrer. Si vous souhaitez essayer d’en faire, une presse française peut être un bon dispositif pour l’infusion, puisqu’un filtre y est déjà intégré. Le breuvage qui en découle est un concentré de café que vous pourrez ensuite diluer avec du lait de vache ou végétal ou bien tout simplement avec de l’eau froide, puis servir avec des glaçons.

La préparation du Flash Brew, aussi appelé café glacé japonais, implique de refroidir au fur et à mesure le breuvage sur des glaçons. On peut le préparer à l’aide d’un cône d’infusion, d’un Chemex ou bien d’un Aeropress. Peu importe le dispositif, on utilise la même méthode d’infusion qu’à l’habitude en remplaçant une partie de l’eau (soit le tiers ou la demie) par des glaçons placés au fond de votre contenant. Le café infusé avec de l’eau chaude atterrit sur les glaçons qui eux le refroidissent en temps réel.

À chaque occasion, sa méthode

La méthode Cold Brew permet de préparer une quantité plus élevée de café à la fois. On conserve le concentré de café dans le réfrigérateur jusqu’à deux semaines de temps afin de l’utiliser quand bon nous semble. Certains vont même le congeler en petites portions. La technique Cold Brew permet de faire des provisions alors que le café préparé avec la méthode Flash Brew est destiné à être dégusté dès que l’infusion est terminée.

Une des particularités dans la préparation du Cold Brew est l’utilisation d’eau froide pour effectuer l’infusion. Une eau à basse température extrait les saveurs plus lentement que l’eau chaude. On obtient ainsi un café plus doux et plus caféiné, sans acidité et sans amertume. Dans un tel contexte, les subtilités du grain n’arrivent pas à s’exprimer de façon optimale. À l’inverse, puisque la méthode Flash Brew implique d’infuser le café avec de l’eau chaude, elle permet de conserver les saveurs plus délicates. On peut ainsi goûter, de la même manière qu’avec un café chaud, les particularités du grain (les effets de la variété, du terroir et du traitement post-récolte sur le goût). C’est pour cette raison que l’on conseille généralement d’utiliser cette méthode-ci – le Flash Brew – pour vos torréfactions légères et la technique Cold Brew, pour vos cafés au profil plus franc.

Si vous souhaitez goûter à ceux préparés par les torréfacteurs d’ici et d’ailleurs, vous trouverez à la Société des Cafés autant des canettes de Cold Brew que de Flash Brew à boire sur votre terrasse comme dans les parcs. 


Sources
« How to Make Flash Brew Coffee » et « Make Cold Brew Coffee With Your French Press », Atlas Coffee Club.

Article de : Chloé Pouliot